Un peu du Club en Tanzanie

29 décembre 2020by Julie Devaux-Vanherpe0
Lors de cette période nous souhaitions mettre en avant l’initiative/le travail d’un ancien entraineur du club Lou Oudelet qui est parti faire la promotion du volley ball en Tanzanie avec un peu de LAMVB dans son sac.

Lou nous raconte son aventure. Un peu d’humanité dans ce monde brut !

D’où t’es venu l’idée d’un voyage humanitaire ?

A vrai dire c’est arrivé un peu par hasard. Je cherchais des offres d’alternance pour le Master Gestion et Stratégie du sport dans lequel j’avais été accepté, quand je suis tombé sur une annonce qui m’a particulièrement attiré. C’était l’offre de cette ONG, Sports Charity Mwanza qui portait un super projet pour développer différents sports en Tanzanie et qui en plus avait des missions me correspondant parfaitement. J’ai alors envoyé mon CV et une lettre de motivation et quelques jours plus tard j’étais en skype avec la coordinatrice du projet. Le 24 novembre j’ai pris l’avion pour porter ma contribution au projet.

Pourquoi l’orienter sur le volley ?

Le Volley-ball fait partie intégrante de ma vie, c’est alors naturellement que je me tourne vers ce sport. J’ai commencé à jouer à l’âge de 6 ans, puis petit à petit tous mes week-ends et une bonne partie des soirs de la semaine étaient rythmés par le bruit des ballons. Arrivé à la Fac je suis passé de l’autre côté du terrain. J’ai eu la chance de réaliser mes 3 stages de licence Entrainement Sportif, mais également un Service Civique au sein du Longueau Amiens Métropole Volley-Ball. Cela m’a apporté beaucoup d’expérience, j’ai développé des qualités essentielles liées au management du sport, j’ai également obtenu des diplômes d’entraîneur, mais j’ai surtout vécu des moments de vie incroyables et des souvenirs impérissables. Entre autres je pense à la montée en pré-nationale de l’équipe sénior féminine que j’entraîne depuis la départementale.

Peux-tu nous expliquer ce que tu as fait en Tanzanie ?

Arrivé sur place j’avais plusieurs missions ! Un rôle combiné entre entraîneur, travailleur social et gestionnaire de projet pour une start-up locale. En collaboration avec les autorités locales, j’ai participé à la mise en place de structures au sein des associations et clubs sportifs. Grâce à mon expérience acquise au club de Longueau et de mes études j’ai développé des concepts pour la formation des entraîneurs et les mettre en place. J’avais également pour rôle d’évaluer l’efficacité de l’ONG, développer son organisation et participer à la recherche de fonds. Enfin, il a fallu gérer les relations publiques et participer à la création d’un réseau.

Le contexte actuel ne t’a fait pas peur ?

Forcément il y a une part d’appréhension mais l’excitation de rejoindre le projet a pris le dessus. J’ai préféré aller en Tanzanie et me rendre utile, partager mon savoir, échanger avec différentes populations, cultures et points de vue que de rester confiné en France.

Lou Oudelet, avec sa hotte de ballons 😉

La place du don pour le bon déroulement du projet

(Le club du LAMVB a fait don des ballons de volley qui ne sont plus utilisés lors des matchs ou des entrainements du club)

Le don des nombreux ballons apportés par le club est très important. C’est un équipement très cher que la population locale ne peut se permettre d’acheter. C’est ce que les équipes ont le plus besoin pour pouvoir jouer et pour cela je remercie grandement le club de Longueau Amiens Métropole Volley-Ball !

Julie Devaux-Vanherpe

Laisser un commentaire

Longueau Amiens Métropole Volley Ball

LAMVB est une association de type loi 1901, elle a pour objet l'apprentissage de la pratique du volley-ball en loisirs et en compétition, ainsi que la pratique des activités physiques et sportives handicapés physiques, visuels et auditifs. Elle est affiliée à la Fédération Française de Volley-Ball

Dernières nouvelles de LAMVB

Espace coach

© LONGUEAU AMIENS METROPOLE VOLLEY BALL - 2019 | @MAW